Les Jardins/ The Gardens

Les jardins

Le village médiéval s'étage sur la colline en plusieurs étages. Il n'a pas de larges espaces mais seulement des petits terrains superposés qui l'entourent et l'accompagnent. C'est  dans ces  espaces plus ou moins grands que se logent les jardins suspendus  comme les jardins de Babylone. Bien sur ils sont beaucoup plus petites dans notre vieux village mais ils sont construits avec la même technique ancestrale. Pierre par pierre , des murs de soutènement ont été montés sans mortier "à pierres sèches" pour soutenir les étages successifs accolés en pyramide le long du bas de la colline. Cela a demandé un grand charroi de pierres et beaucoup d'énergie. Maintenant les bases sont là et il reste à leur donner de la vie. Il y a déjà quelques arbres  qui ont poussé spontanément qui doivent être mélangés à des plantes régionales pour donner à cet environnement la beauté dans la diversité. Ce vieux village qui est un havre de paix et de beauté mérite que l'on donne à ses jardins des couleurs de lumière.

Il faut aussi poser ça et là des abris pour les insectes, les petits visiteurs qui trouveront un lieu d'accueil. Déjà dans les murs en pierres sèches s'abritent les orvets et les petits lézards. Le travail qui sera fait avec l'aménagement des jardins devra être accordé au village médiéval, non pas dans une recherche de copie des jardins médiévaux mais dans une harmonie juste pour le lieu avec des moyens simples et manuels qui donneront aux participants un contact réel avec la créativité.

Gardens

The medieval village perches on the hill at several levels.  It doesn’t have broad spaces, only small leveled plots which surround and define it.  In these airy plots are hanging gardens like those of Babylone.  Of course the gardens and structures of our old village are smaller but they have been created using authentic ancestral techniques and materials.  Stone by stone retaining walls have been built dry-stack, i.e. without mortar, to support a pyramidal terrace at a base of the hill.  The construction of these terraces required the transportation of huge amounts of stone and the cooperation of hundreds of volunteers.  The basic structures are there, we must now give them life.  There are already trees and plants growing next to native vegetation which adorn the beauty and diversity of the village.  This ancient village, a refuge of peace and beauty, longs for  even more bright colourful gardens.

We must also give proper shelter to insects, our little visitors who are welcome here.  In the stones and dry-stack terrace walls there are worms and small lizards. Our gardens should fit in with the medieval village not in an attempt to copy a traditional medieval garden but in proper harmony with the site and with our simple manual techniques which give to participants real contact with creativity.